Il etait une fois Port Grimaud


Il était une fois PORT GRIMAUD... barre Port Grimaud

Du neuf avec de la récupération

       Le désir d'intégration totale de Port Grimaud dans le paysage méditerranéen, poussa l'architecte à utiliser des matériaux anciens...
       anciens permettent de créer une ambiance chaleureuse, un charme discret et intimiste... Ils permettent de profiter des leçons d'un passé millénaire et de les adapter au présent.

barre Port Grimaud

Chantier en démolition à Romans :


       La première tranche de Port Grimaud fut construite en grande partie grâce à la récupération de carrelages, tuiles, éléments de charpente, menuiserie et ferronnerie sur un vaste chantier en démolition d'un quartier de Romans, dans la Drôme...

      "Les tuiles anciennes", disait François SPOERRY, "présente un avantage considérable: elles accueillent et conservent les formations spontanées de mousse, qui donnent aux tuiles des variations de teintes inattendues, alors que les tuiles mécaniques ont finalement une texture trop fermée: Trop cuites et refusant la végétation, elles ne vieillissent que très difficilement...

flrrurs sur toit a port grimaud flrrurs sur toit a port grimaud
       On peut découvrir aujourd'hui des fleurs poussant sur ces tuiles...

flrrurs sur toit a port grimaud

       De même si nous avons utilisé des carrelages de récupération, c'est pour retrouver la "patte" de l'artisan à travers le produit fabriqué, découvrir ses irrégularités de fabrication et ses "erreurs"...Même souci avec les poutres que nous avons cherché à mettre en œuvre chaque fois que nous avons eu à faire un élément constructif en bois.

       Dans d'autres cas, quand nous n'avons pas retrouvé d'éléments artisanaux anciens, nous avons essayé de relancer une fabrication manuelle compatible avec l'économie du projet et généralement, nous y sommes parvenus, comme en témoignent par exemple, les bareaudages d'escalier tournés en acacia et dans lesquels on retrouve cette saveur artisanale que nous recherchons
..."



       Ces matériaux de récupération permirent à l'architecte de construire la première tranche à moindre coût, ce qui ne fut plus du tout le cas quand le stock fut épuisé car les matériaux de construction ressemblant le plus à cet 'ancien' avaient eux un prix très élevé...




barre port grimaud

La 1ère pierre le 2 octobre 1966 :


       "Que cette cité née dans la joie abrite souvent le bonheur de ses habitants".

       C'est le texte qui fut inscrit sur le parchemin scellé dans la 1ère pierre symbolique de PORT GRIMAUD, le 2 octobre 1966.

       Les travaux avaient débuté depuis déjà plusieurs semaines...
la 1ere pierre de PORT GRIMAUD


barre port grimaud

1ercartepostale
L'une des toutes premières cartes postales de Port Grimaud...


barre port grimaud

Golfe de Grimaud :


       Grimaud a pour origine un village antique du nom de Sambracis, habité par la tribu des Sambrans. Il donnait à l'époque son nom au Golfe de Saint-Tropez : Golfe de Sambratie, Golfe Sambracitain, Sinus sambracitanus.

       Puis le golfe prit le nom de golfe de Grimaud jusqu'à la fin du XIXe siècle.

Golfe de Grimaud au XIXe siecle
Carte d'Etat Major datant de la fin du XIXe siecle


       Le petit village de Saint Tropez commençait alors à devenir célèbre grâce à Maupassant, Emile Ollivier ou Colette et bien d'autres, attirant touristes et promoteurs.
       Les marins étrangers connaissaient plus logiquement Saint Tropez que Grimaud qui n'avait pas de port. Ce fut eux les premiers à parler du golfe de Saint Tropez plutôt que de le désigner par son vrai nom 'golfe de Grimaud'...

       Peut être que si PORT GRIMAUD avait existé à ce moment là, ils auraient logiquement évoqué le :
"golfe de Port-Grimaud" !

       Entre Saint Pons et Guerrevieille, les promoteurs s'intéressèrent à ce bord de mer où ils créèrent des lotissements. Et pour pouvoir les vendre, ils n'hésitèrent pas à profiter de la renommée de Saint Tropez pour situer leurs biens dans le "golfe de Saint Tropez", certainement plus 'vendeur' que "golfe de Grimaud"...

       Voila pourquoi Grimaud perdit son golfe au détriment de sa voisine...



barre port grimaud

1ère Maison témoin :


1ere maison témoin de port grimaud

La première grande maison de couleur rouge qui débutait le coté droit de la Grand'Rue, avec son grand jardin coté rue, son quai de 8m de long, servit pendant plusieurs mois de 'maison-témoin'.

      Ses premiers propriétaires, arrivant des Antilles, furent les parents du chanteur populaire et célèbre dans les années 60/70 'Philippe LAVIL', Mme et M.Durand de la Villejegu du Fresnay.
Pour l'occasion une petite fête improvisée fut animée par le chanteur lui-même.
.

barre port grimaud


  L'OEUVRE de François SPOERRY...




© Yves Lhermitte 2019   Reproduction interdite sans autorisation...