Il etait une fois Port Grimaud
En 494 avant JC, Hippodamos, acquis au pythagorisme et héritier de Thalès, entreprit, à la demande des anciens habitants de Milet, ville totalement détruite par l'armée de Darius, roi des Perses, la construction d'une ville entière.
L'architecte témoignera de l'originalité de ses idées:
Il s'agissait de fournir aux citoyens, dans le cadre d'une communauté politique bien définie et harmonieuse, les éléments essentiels de leur vie privée et de leur vie commune.
D'abord, leur nombre est limité (5 040, au maximum) et le cadre urbain doit être équilibré et ne saurait s'étendre à l'infini.
Les fonctions de la ville (politiques, économiques, sociales, religieuses) s'expriment dans un plan clairement organisé, où toutes les zones reçoivent une destination dont l'emplacement et l'étendue sont fixés d'après leur fonction.
Le plan est tracé par des axes principaux, les plateiai, que recoupent des transversales.
Le damier, ainsi défini, donne des zones résidentielles, et un certain nombre d'îlots sont réservés suivant les meilleures conditions topographiques qu'ils offrent pour les sanctuaires, les agoras et places marchandes, les édifices de représentations et de concours, théâtres, gymnases, etc., les édifices à caractère politique et administratif.
Les rues droites et les places rondes bordent des maisons strictement identiques destinées à des citoyens à part entière. Milet n'abritera ni esclaves, ni pauvres et ni d'artistes. Ces derniers, selon Hippodamos, sont des gens imprévisibles, générateurs de désordre.

Aristote considéra Hoppodamos comme le théoricien qui inventera la division des villes et adaptera leur tracé aux conceptions des penseurs du siècle précédent.
Platon s'inspirera de ses préceptes dans la "République".

Source: Encyclopædia Universalis 2006.


Plan de la ville idéale imaginée par Hippodamos

Le plan hippodamien de la ville de Millet avec son quadrillage orthogonal orienté suivant les points cardinaux, ces deux axes principaux découpant la ville en quatre îlots qui sont eux-mêmes redécoupés en lots géométriques en fonction des activités (sacrée, publique, privée) et des classes sociales (artisans, agriculteurs, combattants) fut repris et propagé par Alexandre le Grand (notamment utilisé à Alexandrie).
Il fut repris par les Romains qui l'utilisèrent systématiquement dans la fondation de leurs colonies.
Ce plan est aussi appelé, compte tenu de sa forme, "en damier".
Beaucoup de nos villes ont été construites sur ce modèle de plan, ainsi au cœur de la ville d'Orléans on retrouve la structure du plan en damier.

le nom d’Hippodamos de Milet reste attaché à l’invention du plan orthogonal des cités, dit hippodamien et de l’élaboration théorique d’un projet politique constitutionnel.
Milet
Plan définitif de Milet construite par Hppodamus



Autre ville construite par un seul homme.


Après la destruction de Brisach sur la rive allemande du Rhin en 1697, Louis XIV décida de la construction d'une nouvelle ville fortifiée et confia ce projet à Vauban qui s'inspira du plan hippodamien pour ériger "Neuf-Brisac"...
Neuf-Brisach, dernière fortification construite ex nihilo par Vauban, est considérée comme l’aboutissement de son œuvre en matière d'architecture militaire.
Depuis juillet 2008, elle fait partie des douze fortifications majeures de Vauban qui sont classées au patrimoine mondial de l'UNESCO.

Plan-relief de la ville.
Vauban




© Yves Lhermitte 2016   Reproduction interdite sans autorisation...